L'objet, le lieu, le temps / 

 

Élaborée au fil d’un deuil, la série still invoque, outre l'histoire de l'art et ses représentations allégoriques, un rapport à l’objet quotidien ouvrant sur un nouveau lieu psychique, à la fois contemplatif et silencieux.

 

Véritables réserves à mémoire, les objets enferment ou réactivent le souvenir. Ils sont les marqueurs de notre contemporanéité. Ils témoignent, au-delà de l’évidence de leur pleine présence immobile, de l’opacité de leur sens et de ce que ce sens peut mobiliser en nous.

 

Les objets sont saisis sans plus d’intervention qu’un simple « rapprochement » venant appuyer leur lien pré-existant dans l’espace, et faisant référence à la "vision périphérique", (qui livre des impressions globales).
 
Le titre *still*  venant de "still life" qui peut se traduire littéralement par « encore/vie » ou « immobilité/vivant », contrairement à sa traduction française "nature morte", vient souligner l'ensemble de la série.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©helene-langlois.com 2019